Nos actualités
La montagne est belle mais si difficile
Le 8 juin 2018
Deuxième étape de montagne sur le Dauphiné, deuxième journée pour dompter les cols, se tester et ré-apprivoiser les pentes Alpestres. Sur les 130 kilomètres entre Grenoble et Valmorel, Warren Barguil a été épaulé par toute l'équipe pour être placé en bas du dernier col. Il se classe 27ème à 2'47'' de Dan Martin. « Remake » de 2013, il terminait dans les mêmes temps, 26ème de l'étape arrivant à Valmorel.

Warren Barguil :  « Il me reste beaucoup de travail à faire, j’aimerais être performant toute l’année mais je ne peux pas. Par expérience, je sais que je ne peux pas être au top en juin et en juillet. En 2016 j’avais des supers jambes au Tour de Suisse puis je suis passé à côté du Tour de France. J’ai tiré les leçons de mes erreurs. L’année dernière, à cause de ma chute au Tour de Romandie, j’ai adapté ma préparation et ça m’a souri. Forcément, je veux reprendre le schéma qui a marché. Ce n’est pas facile, je suis attendu, je n’ai pas fait la première partie de saison que j’aurais voulu mais je dois garder en ligne de mire mon objectif. Je me connais, je sais que chaque jour je vais un peu mieux physiquement. Après le Dauphiné, je partirai 10 jours en stage à Isola pour faire de très hautes intensités. »

 
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations