Nos actualités
Boucles de l’Aulne – Romain Hardy (7e) : « Sur un groupe de 15, il valait mieux être deux »
Le 27 mai 2018
L’échappée était convoitée au départ et seuls deux hommes parviennent à creuser l’écart : Mate Mardones et Serrano Rodriguez. L’écart dépasse rapidement la barre des 10 minutes tandis qu’à l’arrière le peloton explose. Un groupe de quatorze se forme, Romain Hardy en fait partie. Alors que le dernier rescapé de l’échappé est repris par le contre, notre formation prend les commandes à l’avant du peloton par l’intermédiaire de Warren Barguil, Laurent Pichon et Anthony Delaplace. L’écart peine à se réduire, ça roule fort. Jérémy Cabot puis Kevin Ledanois et Camille Thominet se lancent à la poursuite des hommes de tête mais ne les rattraperont pas. Romain Hardy se classe 7ème et est sacré « meilleur breton » de la course, Kevin Ledanois 16ème.

Romain Hardy :

« Même si j’étais à l’avant, on savait que sur un groupe de quinze il valait mieux être deux ou plus pour multiplier les chances. C’est pour ça que les gars ont roulé et ont fait une course de mouvement. C’est vrai que tout seul devant ce n’était pas évident de manœuvrer, si dans les derniers tours tu commences à te disperser à suivre les attaques, tu réduis tes chances pour le sprint. J’avais une pointe de vitesse, j’ai préféré jouer à 100% le sprint. Je pensais vraiment que la Wanty allait rouler pour Pascualone et que ça irait au sprint. Je m’étais économisé en misant sur cette option-là et je suis déçu parce-que je me sentais bien. Pour l’équipe, il aurait fallu que ça arrive au sprint mais face à nous la Wanty était aussi très forte. Il faut être patient, continuer à y croire, je suis persuadé que nos efforts vont payer. »
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations