Nos actualités
Clément Russo : « Ma première, sur mes routes d’entrainement ! »
Le 3 mai 2018
Embêté par un problème au genou, Clément Russo a dû repousser son arrivée dans le peloton professionnel, mais l’attente est terminée ! Du jeudi 3 mai au dimanche 6 mai, il disputera sa première course sous nos couleurs : le Rhône Alpes Isère Tour.
Rendez-vous avec Clément, avant son retour à la compétition :

Un hiver compliqué
« J’ai ressenti une douleur au genou en novembre 2017. J’ai fait beaucoup d’examens, mais ils ne montraient rien. J’avais pourtant mal, je ne pouvais pas faire plus d’1h30 de vélo. Psychologiquement, c’est assez compliqué à gérer, mais j’ai été bien entouré notamment par Jean-Jaques Menuet, le médecin de l’équipe. Il m’a parlé d’une opération, une arthroscopie. Je me suis fait opérer fin janvier. Sur le moment, il n’y avait aucune garantie mais la suite lui a donné raison.»

La convalescence
« Après l’opération, je n’ai rien fait pendant 3 semaines, ensuite je suis allé à la piscine et à la salle de muscu. Il fallait continuer le sport mais j’avais envie de remonter sur mon vélo (rires).»

Le retour à l’entrainement
« Je suis soulagé d’avoir trouvé le problème, j’aurais pu le trainer longtemps… Je suis remonté sur mon vélo fin février, mais j’ai repris l’entrainement intensif début mars.»

Une première compétition, à la maison : Le Rhône Alpes Isère Tour
«  J’avais vraiment hâte de remettre un dossard. L’entrainement c’est bien, mais on fait du vélo pour les compétitions. Le grand départ et l’arrivée se situent à moins de 10kms de la maison de mes parents. Je vais disputer ma première chez les pros sur mes routes d’entrainement, j’aurais sûrement ma famille et mes amis qui viendront m’encourager.»

L’équipe
«  C’est assez particulier de courir pour la première fois avec sa nouvelle équipe début mai. J’avais été très bien intégré par le groupe lors du stage de cohésion en novembre. J’ai gardé le contact, j’ai échangé un peu avec tout le monde, je suis allé les voir sur Paris-Nice et j’ai roulé avec Amaël, Brice et Kévin dans le sud.»
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations