Nos actualités
Majorque #3 Sindre Lunke avec les favoris
Le 27 janvier 2018
La pluie et le froid ont, aujourd’hui encore, accompagné nos coureurs à Majorque. Alors que les Lotto, Movistar et Trek impriment un rythme soutenu dès les premiers kilomètres, Elie Gesbert profite d’un moment de flottement pour fausser compagnie au peloton, le trio ne comptera pas plus de 2mins d’avance, insuffisant. Le groupe des favoris perd peu à peu des éléments, mais aux côtés de Valverde et Mollema, Sindre Lunke resiste. Toms Skujins s’impose, Sindre arrive pour la troisième place, il est 12ème.

Sindre Lunke : « C’était une journée difficile, on a souffert du vent et de la pluie. J’avais les jambes lourdes au début mais je me suis senti de mieux en mieux au fil de la journée. J’ai réussi à suivre le groupe des favoris toute la journée. À deux kilomètres de l’arrivée, j’ai essayé d’attaquer mais je me suis fait contrer. Dans le sprint pour la troisième place, je n’avais plus l’explosivité pour aller chercher un résultat. Je suis content de ma journée et de mes sensations. »

Elie Gesbert : « Comme hier, plusieurs équipes se sont mises en tête de peloton et ont imposé un tempo très soutenu. Après 75kms, j’ai pris ma chance mais on n’a pas eu de marge de manœuvre. C’était une course usante et quand ils sont revenus sur moi je n’ai pas pu les suivre. J’avais les pattes explosées en passant la ligne, en début de saison on ne récupère pas aussi bien. C’est la reprise alors je ne m’affole pas mais malgré les conditions difficiles on a toujours la niaque pour aller chercher un bon résultat. Demain on sera dans un tout autre domaine, il faudra protéger nos deux sprinteurs Max et Bram puis les aider au mieux dans le final. »

Roger Tréhin – directeur sportif : « Comme quoi, il n’y a pas qu’en Bretagne qu’il ne fait pas beau. Les coureurs ont encore vécu une journée difficile, ça a roulé fort du début à la fin. Il n’a pas manqué grand chose à Benoit pour accompagner les favoris. Sindre arrive pour la troisième place, il a fait une belle journée. Demain, normalement, c’est pour les sprinteurs, mais avec le vent il faudra être dans la bonne bordure. »
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations