L'équipe
Anthony Delaplace
(France)
11/09/1989
Hermanville-sur-Mer
En Couple, 1 enfant
1m81
65kg
5
Victoires
8
Années d'expérience
Son profil

Exigeant, perfectionniste, Anthony a fait sa place dans le peloton professionnel depuis 2010. Généreux attaquant, il l’a prouvé en remportant par deux fois le prix de la combativité sur le Tour de France (2015 et 2016). En 2017, il est privé de son septième Tour de France suite à une fracture de la clavicule. Quelques mois plus tôt, Anthony avait renoué avec la victoire, chez lui, sur le Tour de Normandie. Il avait marqué les esprits en s’imposant en solitaire sur la première étape et en conservant son maillot jaune de leader toute la semaine. C’était déjà sur ses terres, qu’il avait remporté, 6 ans plus tôt, la Polynormande. À croire que sa région lui réussit : il s’est imposé cette année sur le Duo Normand avec son coéquipier Pierre-Luc Périchon. Pour couper avec le vélo, c’est vers la gastronomie que le Normand se tourne. Un jour peut être il sera restaurateur mais d’ici là il s’est fixé l’objectif de gagner au moins une fois loin de la Normandie ;).

Les trois mots qui, selon lui, le définissent:  » Attaquant, teigneux, passionné. « 

Suivez Anthony Delaplace
Son palmarès
2017 (Fortuneo Oscaro)
2016 (Fortuneo Vital Concept)
2016 (Fortuneo Vital Concept)
2015 (Bretagne-Séché Environnement)
2014 (Bretagne-Séché Environnement)
2013 (Sojasun)
2012 (Saur-Sojasun)
2011 (Saur-Sojasun)
2010 (Saur-Sojasun)
Vainqueur Etape 1, Tour de Normandie
Vainqueur Tour de Normandie
Vainqueur Duo Normand
3è La Roue Tourangelle
5è Etape 2, 6è CG Tour de Toscane
10è CG Tour de l'Ain
2è Etape 6 Tropicale Amissa Bongo
3è Tropicale Amissa Bongo
2è Boucles de la Mayenne
2è Etape 3 Boucles de la Mayenne
2è Paris-Camembert
9è Tropicale Amissa Bongo, 13è Étape 1, 14è Étape 2, 19è Étape 3, 11è Étape 4, 17è Étape 7, 14è Étape 8
19è GP La Marseillaise
65è Paris-Nice
6è de l'Étape 2 (clm) Critérium international
3è Classic Loire-Atlantique
12è Paris-Camembert
14è Circuit de la Sarthe, 19è Étape 3 (clm), 20è Étape 4
11è Tro Bro Leon
4è Tour de Bretagne, 7è Étape 1, 3è Étape 4, 19è Étape 5, 20è Étape 6, 10è Étape 7
2è GP de la Somme
13è GP de Plumélec
20è Boucles de la Mayenne, 12è Prologue
8è championnat de France contre la montre
26è Route du Sud
85è Tour de France, Prix de la Combativité Étape 7 (Fougères), 17è Étape 21 (Champs-Élysées)
4è Polynormande
33è GP de Plouay
5è Circuit de la Sarthe, 4è Étape 3 (clm)
9è Boucles de la Mayenne
14è championnat de France en ligne
78è Tour de France, 13e Étape 16 (Luchon)
8è PolyNormande
2è Duo Normand, avec Arnaud Gérard
4è Duo Normand
9è Tour du Limousin
10è Chrono des Herbiers
89è du Tour de France
2è Paris-Troyes
2e Étape 1 Tour de Catalogne
4è Circuit de la Sarthe
10è Tour du Finistère
Vainqueur de la Polynormande
2è Roue Tourangelle
2è Boucles de l’Aulne
4è GP Pino Cerami
8è Tour de Bretagne
135è Tour de France
Vainqueur Étape 2 Tour de l’Avenir
6è GP du Portugal
En 20 questions

Personne en particulier. J’ai essayé le tennis puis le BMX, j’avais 12 ans et pas trop de technique, j’ai essayé la route et j’ai tout de suite aimé.

Un Colombus acier avec vitesses au cadre, blanc avec des bandes vertes et rose fluo !

Obtenir le prix de la combativité sur mes terres, au Tour de France

Rien en particulier…

Le dépassement de soi. Les paysages et les différents pays que je découvre au fur et à mesure de ma carrière.

Qu’on n’a rien sans rien et que si on veut réussir dans le vélo et donc dans la vie, il faut travailler dur et faire des sacrifices

La Polynormande. C’est chez moi, je l’ai déjà gagnée et j’uy suis toujours bien.

« Placette ». J’en ai hérité dès mes débuts chez les pros, je me suis toujours mélé aux sprints, en deuxième rideau, j’ai très souvent fait de « petites places ».

Guillaume Faucon, qui a été pro chez Auber mais a stoppé sa carrière.

Cuisinier ! J’adore ça: préparer de bons plats avec de bons produits.

La cuisine, le vin, voyager.

Je n’en ai pas en particulier.

Je ne joue pas aux jeux vidéo. Ces derniers mois, j’ai aimé de livre de Marc Madiot.

Intouchables.

Daniel Mangeas !

Un tournedos Rossini.

Une Maserati Gran Turismo.

Je suis champion de France ou je gagne une étape dans le Tour.

Une belle région, avec de magnifiques paysages de bord de mer. Une terre de vélo. Et d’excellentes galettes !

J’aimais bien Laure Manaudou.