Les courses
Bernocchi
(Italie)
Le dimanche 16 septembre 2018
Avant-course
Course
Après-course
Comment suivre la course ?
En direct
Le résumé

Au lendemain de la difficile Coppa Agostini, il fallait retourner au combat en Italie pour la Coppa Bernocchi. Une échappée matinale de 3 coureurs prend le large een début de course. À 40kms de l’arrivée, un groupe d’une quinzaine d’unités sort pour revenir sur les hommes de tête, on y retrouve Maxime Bouet et Elie Gesbert. Le peloton n’est jamais très loin, dans une énième difficulté, un nouveau petit groupe se détache avec notamment R.Bardet, G.Moscon et M.Bouet. Malgré une bonne entente à l’avant, le regroupement général est inévitable. À l’arrivée, c’est un sprint massif et un doublé pour Sonny Colbrelli (déjà lauréat en 2017).

Maxime Bouet : « En début de journée, je ne me sentais pas au mieux, j’avais encore la course d’hier dans les jambes, mais ça s’est débloqué au fur et à mesure des kilomètres. Pour l’avoir déjà disputé l’an passé je savais que le final n’était aussi facile que présenté sur le papier. À 50kms, je me suis placé à l’avant du peloton, j’ai suivi tous les coups, à un moment on est parti à 15 avec Elie, puis on est ressorti à 7. Sur les parties vallonnées, le peloton ne nous reprenait rien, mais le final était plat et on se fait revoir à 15kms. Ce soir, je suis content de ma journée. Pourtant, au départ ce n’était vraiment pas ça, mais je commence à me connaître à savoir que même après 100kms difficile je peux retrouver de bonnes sensations. Quand ça devient dur je regarde les autres et je vois qu’ils sont aussi à bloc, à partir de là c’est mental ! »