Les courses
Classic Loire Atlantique
(France)
Le samedi 24 mars 2018
Avant-course
Course
Après-course
La course

Après le Tour de Catalogne et la Coppi et Bartali, nous serons sur un troisième front ce week-end avec la Classic Loire Atlantique (samedi) et Cholet Pays de Loire (dimanche). L’an passé Laurent Pichon avait levé les bras, pour la première fois depuis son passage chez les pros, à la Classic Loire Atlantique. Il avait ensuite signé deux autres victoires dans les 15 jours qui avaient suivi. A noter que seule la course de samedi comptera pour le classement de la Coupe de France.

Laurent Pichon : « Je garde un super souvenir de l’an passé, c’était la première, le peloton revenait fort … mais elle ne pouvait pas m’échapper, ça faisait trop longtemps que je courais après. C’est l’une des plus belles avec la Route Adélie, où j’avais toute ma famille avec moi. J’arrive dans ma période, il faut que j’en profite. Je suis sorti de Paris-Nice avec de bonnes jambes, j’ai fait ce qu’il fallait à l’entrainement, forcément j’ai envie de défendre ma victoire, mais on sait aussi qu’en course tout est diffèrent. »

Caer Yvon – directeur sportif : « On a un bloc intéressant de courses à disputer, il faut l’entamer samedi de la manière la plus positive. L’année dernière on avait fait une course collective, il faudra avoir le même état d’esprit. C’est le retour à la compétition pour Kevin Ledanois et Anthony Delaplace qui avaient dû abandonner Paris-Nice, on espère qu’ils ont retrouvé de bonnes sensations. Les années précédentes, Cholet Pays de Loire était davantage réservée aux sprinteurs, cette année, ils ont rajouté un circuit final dans le centre ville, on essayera de jouer avec nos cartes. »

Comment suivre la course ?
En direct