Les courses
Critérium du Dauphiné
(France)
Le dimanche 3 juin 2018
Avant-course
Course
Après-course
La course

Pour la deuxième fois de notre histoire, l’équipe disputera le Criterium du Dauphiné, notre première participation remonte à 2013. Pour enchainer les cols, notre formation aligne une équipe de grimpeurs-puncheurs : Amael Moinard, Maxime Bouet, Brice Feillu, Romain Hardy, Laurent Pichon, Pierre-Luc Perichon et, en chef de file, Warren Barguil.

Warren Barguil :
« J’ai hâte de monter des cols en compétition. J’ai retrouvé la montagne début mai, lors d’un stage en altitude avec l’équipe. J’aime ma Bretagne mais ça m’a fait énormément de bien de retrouver le coup de pédale du grimpeur. Avec l’équipe, nous n’avons pas fait le début de saison espéré, mais tout n’est pas à jeter, on a fait ce qu’il fallait pour atteindre nos objectifs, on a un super groupe, je crois en notre collectif et j’espère que ça va nous sourire très vite. »

Brice Feillu :
« Le Dauphiné est une épreuve difficile, même les étapes dites « faciles » sont accidentées. Sur le papier, le parcours me convient, j’ai envie de faire quelque chose de bien, avec de bonnes jambes je peux prendre beaucoup de plaisir, mais si on a un jour sans, c’est vite l’enfer. L’arrivée à la Rosière m’inspire, ce sera une étape courte, 110 kilomètres. La journée sera mouvementée du début à la fin, il faudra redoubler de vigilance. L’échappée pourrait être intéressante, il faudra être offensif tout au long de la semaine. »

Yvon Ledanois, directeur sportif :
« Les garçons ont à cœur de montrer les vraies valeurs de notre maillot. Nous voulons sortir de cette spirale négative, la forme est ascendante, le premier à aller chercher un beau résultat sait qu’il déclenchera quelque chose au sein de l’équipe. Pour Warren, c’est une épreuve importante, il va pouvoir se jauger en montagne face à des adversaires qu’il retrouvera en juillet. »

Sébastien Hinault – directeur sportif :
« Il s’agit de la dernière grosse échéance avant le Tour de France. À nous de bien gérer les premières montagnes, on s’attend à une course difficile, par exemple, la route du Cormet de Roselend est encore fermée. On veut voir une équipe soudée et offensive, on va se battre tous les jours. »

Comment suivre la course ?
En direct
Les résultats

Étape 1

Étape 2

Étape 3

Étape 4

Étape 5

Étape 6

Étape 7

Étape 8

Classement général