Les courses
Liege Bastogne Liege
(Belgique)
Le dimanche 22 avril 2018
Avant-course
Course
Après-course
La course

Dimanche, nous disputerons pour la deuxième fois de notre histoire, la doyenne des classiques : Liège-Bastogne-Liège.

Qu’ils aient déjà disputé 9 Liège Bastogne Liège comme Amaël Moinard, qu’ils aient accroché un top 10 comme Warren Barguil,  qu’ils aient disputé l’édition 2015 sous la neige avec l’équipe, comme Florian Vachon et Kevin Ledanois, qu’ils aient fait 4ème de Liège Espoirs comme Romain Hardy, qu’ils aient mal aux jambes dans la Roche aux Faucons comme Laurent Pichon, où que ce soit une première comme Elie Gesbert, ils ont tous une histoire avec ce monument du cyclisme.

Warren Barguil : « J’étais très déçu après la Flèche Wallonne. Je me suis bien entrainé pour cette semaine de classiques Ardennaises et je suis passé à côté de mon premier rendez-vous. Je vais tout faire pour me rattraper dimanche. On traverse une période difficile avec l’équipe, on en a conscience, mais on reste soudés, la saison est encore longue. J’ai déjà fait sixième sur Liège-Bastogne-Liège, mais c’était dans des conditions extrêmement difficiles, en 2015. Sur une course aussi exigeante on a une seule cartouche, il faut la placer au bon moment. »

Elie Gesbert : « Ce sera ma première participation, même en Espoirs je n’ai jamais disputé cette épreuve. Je connais déjà les bosses, beaucoup de courses les empruntent. L’enchainement et la distance rendent la course très difficile. Il y a autant de dénivelé que sur une étape de montagne mais on va parcourir 100 kilomètres de plus. J’ai forcément un peu d’appréhension, mais je réalise aussi que je vais disputer un mythe une partie de l’histoire de notre sport s’est écrite ici. »

Comment suivre la course ?
En direct
Les résultats
Classement général