Les courses
Tour d'Allemagne
(Allemagne)
Le jeudi 23 août 2018
Avant-course
Course
Après-course
La course

Yvon Caër – directeur sportif :

C’est une épreuve qui n’a pas été disputée depuis longtemps, on n’a donc pas de références récentes sur ce Tour d’Allemagne. Warren fait partie de l’effectif, il était en bonne condition à l’Artic Race of Norway. Jeudi il y a un sprint qui peut bien correspondre à Romain par exemple. Sinon on va rester concentrés autour de Warren sur les étapes plus difficiles. Les parcours sont vallonnés mais ne sont pas très difficiles. On est là de manière déterminée.

Warren Barguil :

Suite à ma chute j’ai mis du temps à retrouver mes esprits, j’avais mal sous la rotule et la hanche, mais c’est passé, je vais bien ! Mon objectif de fin de saison est de participer au mondial et je suis dans la liste de 13 présélectionnés. Dans cette optique, avec l’équipe, mon entraîneur et les DS nous pensons qu’il est important d’accumuler les jours de course sur une course à étapes. C’est pourquoi je vais participer au Tour d’Allemagne.

Comment suivre la course ?

La chaîne l’Equipe

En direct
Les résultats

Étape 1

Étape 2

Étape 3

Étape 4

Classement général
Le résumé

Etape 4 

207,5 kms entre Lorsh et Stuttgart attendaient nos coureurs pour conclure ce Tour d’Allemagne 2018. Warren Barguil attend la dernière difficulté pour porter une attaque. Il passe le sommet en tête mais son avance n’est pas suffisante pour distancer ses concurrents. Une quinzaine de coureurs se disputent la victoire. Warren est huitième, il se classe sixième du classement général.

Etape 3 

Warren Barguil a porté une grosse attaque sur la troisième étape du Tour d’Allemagne ! Après 170 kilomètres de course, cinq grimpeurs répertoriés, Warren se lance, avec Pieter Weening, dans la cote d’Eller Weg, à 7 kilomètres de la ligne d’arrivée. Le trou se creuse, derrière, Jérémy Maison travaille dans le peloton pour aller chercher les coureurs qui tentent de revenir sur le duo de tête. Warren donne tout et empoche trois secondes de bonifications en haut de la dernière cote. Il est repris à 1 kilomètre de l’arrivée. Warren et Jérémy terminent dans le premier peloton et évitent de justesse la chute à 300 mètres de la ligne. Après trois étape, Warren est 8ème du classement général.

Etape 2

Ils sont quatre à ouvrir la route sur l’étape reine, leur avance atteindra jusqu’à 4’35. L’échappée est revue à 25kms, un nouveau groupe de tête se forme avec Jérémy Maison mais la Quick-Step contrôle leur avance qui peine à dépasser les 15 secondes, et reprend les hommes de tête à 12kms du but. Warren Barguil se mêle à la bataille dans le groupe des favoris dans la dernière difficulté du jour. A 500m de la ligne, ils sont quatre en tête et parviennent à résister au retour des poursuivants. Le coureur de la Quick-Step Schachmann s’impose devant Mohoric et Dumoulin. Warren Barguil est 13ème de l’étape et monte à la 13ème place du général.

Etape 1

157 kilomètres entre Koblenz et Bonn pour la première étape du Tour d’Allemagne. C’est une étape peu vallonnée avec un grimpeur. Benoit Jarrier prends l’échappée matinale mais le peloton roule fort pour l’arrivée destinée aux sprinteurs. Alvaro Hodeg l’emporte. Warren Barguil est classé dans le temps du vainqueur.