Les courses
Tour de Burgos
(Espagne)
Le mardi 7 août 2018
Avant-course
Course
Après-course
Comment suivre la course ?

En direct
Sur la Chaine l'Equipe
Les résultats

Étape 1

Étape 2

Étape 3

Étape 4

Étape 5

Classement général
Le résumé

Etape 5 

C’était la dernière étape du Tour de Burgos 2018, et la plus difficile de part les efforts fournis depuis quatre jours, et surtout le final aux Lagunas de Neila avec des passages à 18 %. Après trois montées de 3ème catégorie, l’équipe reste soudée pour placer, au mieux, Jérémy Maison en bas de la dernière pente. Le peloton est très diminué dans cette ascension. Alors qu’Angel Madrazo et Ben King, rescapés de l’échappée tente d’aller le plus loin possible, Jérémy Maison est offensif en tête de peloton et attaque. Un groupe se détache à l’avant avec Jérémy. L’écart ne dépasse pas 1 minute et les attaques fusent à nouveau de tous les côtés. Ivan Sosa se bat avec Miguel Angel Lopez pour la victoire et l’étape qu’il remporte. Jérémy Maison est le deuxième français au classement général : il est 17ème.

Etape 4

Entre deux étapes dans les montagnes, la route du Tour de Burgos est redevenue plate pour la quatrième étape, excepté les deux derniers kilomètres, à environ 2 % jusqu’à l’arrivée. Pour continuer l’apprentissage, Thibault Guernalec repart en échappée, mais il est difficile de dépasser les 2’30 » d’écart. Malgré les relances dans l’échappée, les routes droites sont favorables au peloton emmené par la Sky. A 6 kilomètres de l’arrivée, Thibault rend les armes et l’équipe se place pour Jérémy Maison. Mais dans la montée finale, Maxime Daniel chute avec dans sa roue Jérémy Maison, qui met pied à terre et laisse s’envoler les chances d’être présent dans le final. Avant la dernière étape, Jérémy Maison est 20 ème du classement général.

Etape 3

La route s’est elevée sur la troisième étape du Tour de Burgos : quatre cols de 3ème catégorie et une arrivée en haut de la montagne, du Picon Blanco. Particularité de la côte : une route droite, exposée au vent et étroite. Mais avant d’atteindre le col final, Sindre Lunke s’est échappé pour la seconde fois sur ce Tour de Burgos 2018. Ils partent à 5 en tête de course mais se font revoir au pied de la dernière montée. Le peloton s’étire rapidement et de nouveaux coureurs se détachent. Miguel Angel Lopez s’impose après un duel avec Ivan Sosa. Jérémy Maison se classe 22ème de l’étape.

Etape 2 

Une bosse de 3ème catégorie, de la plaine, et 163 kilomètres étaient au menu de la deuxième étape du Tour de Burgos entre Belorado et Castrojeriz. Après 10 kilomètres de course, six hommes prennent la fuite et Thibault Guernalec effectue sa première échappée dans le peloton professionnel. Le rythme est élevé : 40 km/h de moyenne lors de la première heure de course et l’écart ne dépasse les 2 minutes 40. Ça devient difficile dans les faux plats pour l’échappée à moins de 20 kilomètres de l’arrivée. Sous l’impulsion des Sky, le peloton réapparait à 14 kilomètres de la ligne. Le sprint final se dessine, Maxime Daniel reste bien placé, mais est gêné dans son sprint. Il termine 17ème.


Etape 1 

Le Tour de Burgos a débuté, ce mardi, par une étape de 157 kilomètres arrivant en haut du château de la ville. Une première étape accidentée avec un col de 1ère catégorie et la montée du circuit final classée 3ème catégorie…à grimper à deux reprises. Après 13 kilomètres de course, Sindre Lunke part dans une échappée de 5 coureurs. L’écart monte à près de 6 minutes mais le peloton contrôle. À 14kms de l’arrivée, sous l’impulsion des Sky et Astana, le peloton met fin aux espoirs des hommes de tête. Jérémy Maison et Brice Feillu restent placés dans les derniers efforts. C’est finalement Francesco Gavazzi (Androni) qui s’impose.