Les courses
Tour d'Oman
(Oman)
Le mardi 13 février 2018
Avant-course
Course
Après-course
La course

C’est à plus de 7000kms de nos frontières, à Oman, que nos coureurs disputeront la prochaine épreuve. À partir de demain et pour six jours, le peloton du Tour of Oman s’apprête à parcourir plus de 900 kilomètres sur les routes du Sultanat. Le tracé de l’épreuve explore essentiellement le littoral de la Mer d’Oman sur la façade nord du pays autour de la capitale Mascate.

Comment suivre la course ?
En direct
Les résultats

Étape 1

Étape 2

Étape 3

Étape 4

Étape 5

Le résumé

Oman #1
Promise aux sprinteurs, la première étape du Tour d’Oman n’a pas déjoué les pronostiques. Bram Welten se classe huitième d’un sprint très relevé remporté par Bryan Coquard devant Mark Cavendish. Pierre-Luc Périchon, de son côté, à animé l’étape avec ses trois compagnons d’échappée, notre coureur sort de cette première journée avec le maillot « or » sur les épaules.

Oman #2
Aujourd’hui, les puncheurs ne se sont pas raté. Un petit comité se joue la gagne, Haas s’impose devant Van Avermaet. De notre côté, Pierre-Luc Périchon, malgré les efforts d’hier, termine dans le deuxième groupe à 38secondes du vainqueur.

Oman #3
Un bon travail de l’équipe pour placer Maxime Daniel, notre sprinteur dans les meilleures dispositions, mais le rennais a dû céder dans la dernière bosse, le puncheur Greg Van Avermaet s’impose.
Maxime Daniel :  » C’était un final de costauds, avec deux grosses montées à moins de 10kms de l’arrivée. Je coince dans le dernier kilomètre de la dernière difficulté, dans les passages à plus de 10%. Dommage, je me sentais bien, mais l’enchainement était trop rapide pour que je me refasse une santé. C’est une belle course, c’est toujours étonnant de mettre de la crème solaire en février et de rouler en cuissard court. »

Oman #4
Les réactions de Sindre Lunke et Florian Vachon après la quatrième étape.

Sindre Lunke : « J’ai manqué de punch quand Nibali a accéléré. Dans la deuxième montée, j’ai attaqué mais les Katucha et Trek ont maintenu la pression en tête de groupe et ils sont revenus sur moi avant le sommet. Demain, c’est l’étape reine avec l’arrivée à Green Montain, il va falloir être costaud ! »

Florian Vachon : « Il y a un très bon niveau général, ce qui nous permet de bien nous préparer et de travailler les automatismes… Il est difficile de jouer les premiers rôles ici face aux cadors comme Greg Van Avermaet, mais je sens que la condition physique de l’équipe progresse de jour en jour…Pour conclure, c’est une bonne course pour peaufiner le travail hivernal et se lancer pour de bon ! »

Oman #5
C’était l’étape reine à Oman, avec l’arrivée au sommet de Green Mountain. Avec un pourcentage moyen à 10,7% et un dernier kilomètre à plus de 13%, la montagne verte a fait mal aux jambes. Sindre Lunke (21è) réalise une belle montée mais a souffert : « c’était dur. Le rythme était soutenu toute la journée, mais j’ai bien été aidé par l’équipe. J’ai bien géré la montée même si, la pente était un peu raide et la chaleur un peu trop prononcée pour aller chercher une belle place. Je suis déjà tourné vers demain, on va tout faire pour placer nos sprinteurs dans les meilleures conditions. »

Oman #6
C’est au sprint que s’est conclue la sixième et dernière étape du Tour d’Oman. Alexander Kristoff, le champion d’Europe, s’impose, Maxime Daniel se classe 15è.
Maxime Daniel : « La forme est bonne mais je suis déçu de ne pas avoir réussi à faire mieux aujourd’hui. Le premier jour, j’avais bien lancé Bram pour le sprint, il était allé accrocher un beau Top 10. On a pris une cassure dans la dernière bosse, PLP et Michael ont fait un gros boulot, je suis rentrée à 350m mais c’était trop juste pour grappiller des places. »