Les courses
Tour du Haut-Var Matin
(France)
Le samedi 17 février 2018
Avant-course
Course
Après-course
La course

Alors qu’une partie de l’équipe dispute actuellement le Tour d’Oman, un second front sera, demain, au départ du Tour du Haut Var. L’an passé, Romain Hardy avait terminé troisième du général (il s’était imposé en 2012 sur la première étape) et Franck Bonnamour était, quant à lui, reparti avec le maillot de meilleur grimpeur.

Kevin Ledanois :

« La saison est lancée, j’avais de bonnes sensations en Provence, avec une belle étape à l’avant le dernier jour. C’était une journée particulière car pour la première fois, mon père, Yvon Ledanois était en voiture de directeur sportif, à l’avant, avec moi. Sur le Tour du Haut Var, deux journées difficiles s’annoncent. Il faudra retrouver ce qu’on a mis en place la semaine dernière, courir ensemble, notre collectif fera notre force. »

Comment suivre la course ?
En direct
Les résultats

Étape 1

Étape 2

Le résumé

Etape 1

C’est après une vingtaine de kilomètres que l’échappée du jour se forme, composée de quatre hommes. Le peloton laisse d’abord filer, l’écart atteint rapidement la barre des 3 minutes. A 40 kilomètres de l’arrivée, les tentatives de contre s’enchaînent, l’échappée est revue. A l’approche de Fayence, principale difficulté de la journée, le peloton perd des unités, il ne reste qu’une quarantaine de coureurs. Au pied de la dernière bosse, Amael Moinard et Franck Bonnamour sont encore dans le groupe de tête. Finalement, seul Maxime Bouet est dans le groupe qui se joue la victoire. Jonathan Hivert s’impose sur ce sprint en montée devant Nicola Bagioli et Samuel Dumoulin. Elie Gesbert, souffrant, a été contraint d’abandonner.

Maxime Bouet :

 » J’étais en forme, dans le final les gars m’ont bien aidé et j’arrive dans le groupe qui joue la gagne mais j’ai eu des crampes pendant le sprint. Avec la pluie, je ne me suis pas assez hydraté, ça ne pardonne pas.  »

Etape 2

Dès le départ, les attaques fusent. Quatre hommes parviennent à s’extirper du peloton, parmi eux on retrouve Benoît Jarrier. Les tours de circuits s’enchaînent et le peloton perd peu à peu des unités. Le regroupement général opère à 25 kilomètres de l’arrivée, aussitôt cinq hommes lancent une attaque. Le peloton ne les reverra pas, les costauds se disputent la victoire, Jonathan Hivert réalise un doublé sur ce Tour du Haut Var et remporte le général par la même occasion. Maxime Bouet arrive pour la 15ème place et se classe 13ème du général.

Roger Tréhin (directeur sportif) :

 » On partait à cinq ce matin mais on gardait comme objectif de faire la course. Benoît a saisi l’occasion de prendre l’échappée et les gars ont roulé pour Maxime toute la journée, jusqu’au dernier kilomètre. Comme hier, ça s’est joué à la pédale mais la place au général de Maxime reste correcte, il a été bien entouré et c’est positif. «