Les courses
Tour de Savoie Mont-Blanc
(France)
Le jeudi 21 juin 2018
Avant-course
Course
Après-course
La course

Dès jeudi, nos coureurs se rendront sur le Tour de Savoie Mont-Blanc où Pierre-Luc Périchon s’était imposé l’an dernier sur la dernière étape. Cette 20ème édition offrira encore du spectacle avec 14 000m de dénivelé positif au total sur les cinq étapes et des ascensions de cols mythiques : la Croix de Fer et le Télégraphe pour ne citer qu’eux. Dimanche on suivra aussi Paris-Chauny où un second front sera présent.

Anthony Delaplace :
« Je sors d’un stage individuel à Valloire où j’ai pu repérer pas mal de routes que nous emprunterons sur le Tour de Savoie. Les cols je les connais bien pour la plupart mais c’était important pour moi de faire une bonne préparation. Je n’ai pas couru depuis les Boucles de la Mayenne donc c’était une raison de plus pour garder la forme. C’est la première fois que je dispute cette course mais elle est réputée pour être très montagneuse et cette année encore plus. Contrairement à la Route d’Occitanie par exemple, toutes les étapes sont difficiles, il n’y a pas d’étape de plaine et pour un non-grimpeur ça peut s’avérer très compliqué. C’est un bon test à quelques semaines des Championnats de France, autant pour la course en ligne que pour le chrono auquel je participe. »

Sébastien Hinault directeur sportif :
« C’est une course très difficile, elle est réputée pour convenir à de vrais grimpeurs et même le chrono ne sera pas simple. Sur une classe 2, c’est souvent décousu, on ne fait pas la course pareil que sur une classe 1 par exemple. Il faudra être offensif et éviter de prendre la course en main trop vite, ça se jouera à la pédale. Maxime était en bonne forme sur le Dauphiné, Sindre et Jérémy ont bien figuré sur la Route d’Occitanie et Anthony s’est bien préparé en stage, c’est prometteur. »

Comment suivre la course ?
En direct