Nos actualités
Rendez-vous en juillet, pour le Tour de France 2018
Le 8 janvier 2018
En Vendée, le 7 juillet prochain et pour la cinquième année consécutive, notre formation sera au départ de l’épreuve la plus prestigieuse du calendrier, le Tour de France. Fortuneo Samsic, accompagnée de Cofidis, Direct Energie et Wanty Groupe Gobert, complètent le tableau des dix huit équipes World Tour engagées d’office. Les pavés de Roubaix, l’Alpe d’Huez, un contre-la-montre par équipes et surtout quatre étapes en Bretagne sont au programme du Tour de France 2018. L’équipe a également été retenue pour disputer Paris-Nice (4-11 mars) et le Critérium du Dauphiné (3-10 juin).

Emmanuel Hubert – Manager Général

« Je tiens tout d’abord à remercier l’ensemble de l’équipe Amaury Sport Organisation de nous inviter sur la plus grande épreuve du monde. Nous recevons une invitation pour la cinquième fois et je sais que les places sont chères ! Nous nous sommes renforcés cet hiver avec l’arrivée de Warren Barguil, mais cela ne garantissait pas notre sélection. Les coureurs et le staff travaillent énormément pour être à la hauteur de ces grands évènements. Nous avons fait une bonne saison 2017, je tiens à souligner notre huitième place au classement général par équipes du Tour de France. Aujourd’hui, nous sommes tournés vers la saison 2018. Je compte sur l’ensemble de mes coureurs pour être performants dès les premières courses. Nous ferons les efforts qu’il faut pour être prêts en juillet et contribuer à cette belle et grande fête. »

Warren Barguil :

« Je suis très heureux de cette sélection. J’ai vécu un Tour 2017 incroyable et je n’ai qu’une envie, y retourner. La formation Fortuneo Samsic avait réalisé de belles performances en montagne, notamment, avec Brice Feillu, et obtenu un bon classement général par équipes. En 2018, le parcours passe tout prêt de chez moi, le 11 juillet entre Lorient et Quimper je m’attends à quelque chose de grand. Disputer le Tour de France, sur mes terres en Bretagne, avec l’équipe Fortuneo Samsic, me donne déjà des frissons. Le chemin est encore long jusqu’en juillet, il y a de belles courses d’ici là, personnellement et avec l’équipe nous nous sommes fixés des objectifs élevés. Je ne vais pas changer ma façon de courir, je vais continuer à être offensif et à pratiquer le cyclisme que j’aime. Sur Paris-Nice, j’espère faire un bon général, sur le Tour de France je vais attaquer, et tout faire pour rééditer l’exploit de l’an passé. »
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations