Nos actualités
TDF #12 – Maxime Bouet : « Garder cet état d’esprit »
Le 19 juillet 2018
Offensifs hier, nos coureurs ont reproduit quasiment le même schéma sur cette dernière étape alpestre. Dès les premiers pourcentages, Warren Barguil multiplie les attaques et s'offre une nouvelle échappée. Amael Moinard, Maxime Bouet et Elie Gesbert le rejoignent quelques kilomètres plus loin dans le groupe de tête. Le morbihannais en profite pour se replacer au classement de la montagne, il est deuxième à 14 points de Julian Alaphilippe. Warren Barguil s'accroche dans la montée finale vers l'Alpe d'Huez mais doit céder du terrain face au rythme imposé par la Sky. Geraint Thomas remporte une seconde victoire consécutive. Warren Barguil se classe 26ème.

Warren Barguil :
« J'étais remonté à bloc après l'étape d'hier alors j'ai attaqué dès le départ, une fois, deux fois, et puis c'est parti. On s'est retrouvés à vingt avec trois de mes coéquipiers : Amael, Maxime et Elie. Ils m'ont encore beaucoup aidé aujourd'hui. Je retenterai dans les Pyrénées, je suis là pour ça, on est là pour ça, en plus c'est le massif que je préfère. »

Laurent Pichon :
« On est heureux d'être là mais c'est impitoyable. J'ai vraiment souffert aujourd'hui, ça fait certainement partie du top 3 de mes pires galères. Heureusement que le public est là pour nous encourager, on se demande parfois ce qu'on fait là, sur notre vélo, mais on se bat tous pour la même chose. Je faisais le décompte des virages, c'était un "beau" cadeau d'anniversaire de vivre cette ascension mythique, je m'en souviendrai. On se fait mal sur le Tour, on se bat pour être là le lendemain et pouvoir jouer des coups alors il faut récupérer et passer à la suite parce-que ce n'est pas fini. »

Maxime Bouet :
« C'est parti en costaud dans le col de la Madeleine et on se retrouve dans un groupe de 20-25. Notre formation était bien représentée, après on s'est donné à 100% pour Warren mais comme hier on tombe sur plus fort que nous. On a tenté et c'est ce qui compte, il faut continuer sur cet état d'esprit. L'Alpe d'Huez c'est comme le Mont Ventoux, le Tourmalet, les pavés de Roubaix, ce sont des mythes et on en a parcouru deux en quelques jours, autant dire que c'est grandiose. J'ai fait plusieurs fois l'Alpe d'Huez mais je m'étonne toujours de cette effervescence. Il y avait du monde partout et c'est typique du Tour cette année, le public est très présent sur les routes depuis le départ, ça fait vraiment plaisir. »

 
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations