Nos actualités
TDF #15 – Florian Vachon : « Tout donner, ne rien lâcher et s’accrocher »
Le 22 juillet 2018
L'échappée était convoitée sur cette 15ème étape et il aura fallu attendre 1h30 avant de voir un groupe se détacher. On y retrouve Florian Vachon et Amael Moinard pour notre formation. L'avance du groupe de tête augmente rapidement, la victoire d'étape se jouera à l'avant. Dans la dernière montée, ils ne sont plus que trois pour jouer la gagne, Magnus Cort Nielsen s'impose à Carcassonne. Amael Moinard est 16ème, Florian Vachon 25ème. Warren Barguil arrive avec le peloton maillot jaune.

Amael Moinard :
« Aujourd'hui, on voulait prendre l'échappée mais c'était difficile, surtout pour Warren qui faisait peur à l'équipe Quick Step pour le classement de la montagne. Ça roulait vraiment vite, ça a mis beaucoup de temps à se faire. Avec de bonnes jambes, j'aurais certainement pu faire mieux. Il faut dire aussi que j'avais dans les jambes mes trois dernières échappées. Mais c'est aussi au niveau du mental que c'était compliqué, passer du mode souffrance dans un col à la gestion des efforts ne se fait pas aussi facilement. Il me manque quelque-chose pour basculer et faire un résultat et pour jouer la gagne sur le Tour, il faut être à 100% le jour J. Maintenant l'objectif est de récupérer des étapes des Alpes pour aborder celles des Pyrénées qui nous donneront du fil à retordre. J'ai déjà fait 4 échappées, si je peux aller jusqu'à 5 ou 6 ce serait top.»

Florian Vachon :
« Entre les routes accidentées et les nombreux candidats à l’échappée on savait que le départ allait être compliqué. On est resté solidaires dans l’effort pour ne pas la rater. Wawa était surveillé par Quick Step, ils ne l’ont pas laissé partir malgré plusieurs offensives. On est vite tombé d’accord sur la stratégie avec Amael, il fallait tout donner, ne rien lâcher et s’accrocher. Il y avait du très beau monde et toutes les grosses équipes étaient bien représentées. C’est ma première échappée sur le Tour cette année, on ne va pas se cacher, c’est toujours plaisant. C’était une belle échappée, c’est sorti à la pédale, ça prouve que la condition est bonne. Par contre, ce soir, j’ai mal aux jambes. La journée de repos sera la bienvenue avant d’attaquer une troisième semaine avec la même envie et le même état d’esprit. »

 
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations