Nos actualités
TDF #18 – Kevin Ledanois : « A ce stade du Tour c’est positif »
Le 26 juillet 2018
Aujourd'hui les équipes de sprinteurs ne voulaient pas passer à côté de cette occasion et ne laissent pas plus de 2mins d'avance à l'échappée du jour. L'ancien Champion de France Arnaud Démare s'impose devant Christophe Laporte et Alexander Kristoff. Kevin Ledanois se mêle à la lutte et se classe 21ème. Demain place à l'ultime étape de montagne dans les Pyrénées !

Kevin Ledanois :

" Ce matin au briefing il était prévu qu'en cas d'arrivée au sprint, je serais celui qui le disputerait. Pendant la journée, j'étais en forme même si la chaleur était parfois étouffante. Dans le final, ça roulait très vite, j'ai réussi à bien me placer mais il me manque un peu de forces pour faire le jump. A partir du moment où je suis motivé pour faire le sprint, j'essaie d'atteindre la meilleure place possible mais je suis conscient que faire partie des cinq premiers est presque inaccessible. J'aurais été content avec un top 10 ou un top 15, aujourd'hui je fais 21, c'est anecdotique, mais je retiens que j'ai réussi à rester placer, ça veut dire que les jambes sont bonnes. A ce stade du Tour et pour ma première participation, c'est positif. Je ne suis pas trop fatigué, je pourrais même continuer encore une semaine (rires) ! "

Romain Hardy :
" On savait que les équipes de sprinteurs allaient canaliser la course. On avait comme consigne de rester dans le peloton pour récupérer au mieux pour demain. Bien sûr au départ ce matin, on ne se mettait pas trop de pression, mais il n’y a jamais d’étape facile sur le Tour. On se fait toujours mal même sur les étapes comme aujourd’hui où la chaleur était éprouvante. Je me sens mieux que dans les Alpes, mais il m’en manque encore un peu et sur le Tour ça ne pardonne pas. "
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations