Nos actualités
La Toscane pour les vrais grimpeurs
Le 19 septembre 2018

32 degrés toute la journée, et trois ascensions du « Monte Serra ». Un peu plus de 12 kilomètres de montagnes à trois reprises, sur un circuit de 55 kilomètres en tout. Sur le tracé dessiné sous les conseils de Vincenzo Nibali, pas de bluff possible, il faut savoir grimper ! Toute l’équipe protège Warren Barguil toute la journée pour qu’il puisse effectuer les montées dans les meilleures conditions possibles. La forte chaleur donne des « coups de bambous » à beaucoup de coureurs. Warren Barguil souffre de la température dans la dernière ascension mais ne rompt pas. Il est 13 ème du Tour de Toscane et change son programme de course pour s’aligner demain sur la Coppa Sabatini.


Warren Barguil


« Les mecs ont fait un super-boulot pour me placer, c’est super-important de le préciser. Malgré cela, la chaleur m’a fait exploser d’un seul coup aujourd’hui. Je n’ai pas pu suivre les trois meilleurs. Ce sont les jambes qui ont parlé aussi, mais ça m’a fait vraiment du bien ! Du coup, je vais courir la Coppa Sabatini demain. Je sens que j’ai besoin de courir. A fond »


Sebastien Hinault 


« Warren est fort et ça fait un moment qu’il le montre. En cette période il est sûrement un cran en dessous de Moscon et Bardet, mais c’est ça le vélo, ça tourne. Toujours est-il qu’il reste très bon ! Aujourd’hui il n’a pas réussi à basculer avec eux, il y a le facteur chaleur qui est venu altérer la bonne forme du moment. Il « marche fort », et il va courir demain ! »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations