Nos actualités
Touchés par la flèche mais pas coulés
Le 18 avril 2018
Après 198,5 kms, 11 côtes dont trois passages du mur de Huy, et une belle échappée de Romain Hardy, Warren barguil avait dû mal à masquer sa déception sur le passage de la ligne. Distancé dans le dernier tour, il termine à 2 minutes de Julian Alaphillipe, victorieux aujourd’hui.

Warren Barguil : « Je suis hyper déçu. Je me suis entrainé pour cette semaine de classiques qui me tient à cœur et je ne suis pas au rendez-vous. Certes, il faisait chaud mais c’était pareil pour tout le monde. Je vais tout faire pour me rattraper sur Liège mais dans tous les cas je vais devoir me remettre en question. »

Pas plus de réussite du côté d’Elie Gesbert, pris dans une chute, il perd le contact avec le peloton dans la deuxième montée du mur de Huy. Yvon Ledanois : « Forcément on est déçu de ne pas jouer le final mais on aura été acteur de cette édition avec Romain Hardy qui s’offre 150kms d’échappée et une montée du mur de Huy porté par le public. »

Romain Hardy : « Personnellement, j’ai passé une belle journée. Je retrouve des sensations On devait suivre le coup si un groupe consistant sortait, j’étais bien positionné, j’ai rapidement compté, environ 6 bonhommes, j’en ai mis une et ça m’a permis de passer la journée devant et d’être acteur. On aurait aimé passer le premier passage avec un matelas un peu plus confortable, au sommet l’ardoisier nous a annoncé 1min, ça nous a mis un petit coup derrière la tête, c’est dommage car on avait les armes pour résister un peu plus longtemps. Ensuite, je me suis accroché pour filer un dernier coup de main aux copains, notamment à Elie qui a perdu du temps à cause d’une chute. Le premier passage du Mur était assez exceptionnel, je n’avais pas encore couru en World Tour cette année, ça me rappelait l’ambiance du Tour. »
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations