Nos actualités
Benoit Jarrier : « le gros enjeu : accompagner Warren dans les étapes difficiles » DeutschlandTour #1
Le 23 août 2018

157 kilomètres entre Koblenz et Bonn pour la première étape du Tour d'Allemagne. C'est une étape peu vallonnée avec un grimpeur. Benoit Jarrier prends l'échappée matinale mais le peloton roule fort pour l'arrivée destinée aux sprinteurs. Alvaro Hodeg l'emporte. Warren Barguil est classé dans le temps du vainqueur.


Yvon Caër - Directeur sportif


« Aujourd'hui l'arrivée était vouée aux sprinteurs. C'était l'étape la plus « facile ». On a choisi d'aller dans l'échappée pour jouer les maillots des grimpeurs et éventuellement les bonifications. Benoit est parti dans l'échappée et est allé jouer le grimpeur au 116ème kilomètre. Les commissaires l'ont annoncé meilleur grimpeur, mais c'était serré et il y a eu rectificatif à l'arrivée. C'est toujours une petite déception, mais on se concentre sur la suite de la compétition. Mis à part cela, toute l'équipe a fait une bonne étape. Demain, la fin de course est difficile avec des grimpeurs qui devraient pouvoir faire la sélection et convenir à Warren. On est tous opérationnels pour bien figurer. »


Benoit Jarrier


"A la base, c'est Romain qui devait aller dans l'échappée. On pensait que ca allait batailler moins que cela...Romain a suivi tous les coups qui partaient et finalement en voulant l'aider pour le lancer, je suis parti dans l'échappée. Le peloton a fait rideau, je me suis retrouvé devant à aller jouer le grimpeur que je n'ai finalement pas eu...mais c'est anecdotique ! L'objectif aujourd'hui c'était le maillot mais le gros enjeu de ce Tour d'Allemagne c'est d'accompagner Warren dans les étapes difficiles qui commencent demain. Je pense qu'il va vraiment y avoir du sport !"

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations